PERSONNALITÉS

Accueil > Personnalités
> Nadine Fougeron

Nadine Fougeron


Porte-parole de La Journée mondiale de l’Agriculture

Avant tout une mère de famille et une femme d’affaires, Nadine Fougeron est aussi une athlète médaillée de niveau mondial en triathlon. Co-fondatrice de cet événement unique qu’est La Journée mondiale de l’Agriculture, dont le lancement officiel s’est tenu le 11 juin 2016, Nadine Fougeron a choisi de porter les couleurs de la Journée mondiale de l’Agriculture aux championnats du monde en triathlon dont l’édition 1016 a lieu au Mexique.

02_leo0259

Voici la version intégrale de son discours prononcé lors du lancement de La Journée mondiale de l’Agriculture le 11 juin 2016, événement qui s’est déroulé au Musée de l’agriculture d’Ottawa, capitale nationale du Canada.

Nadine Fougeron

Bienvenue au lancement de la Journée mondiale de l’agriculture. Il y a trois éléments fondamentaux qui régissent notre quotidien : l’air, l’eau et la terre. Et c’est de cette terre que nous tirons la majorité de notre nourriture… au quotidien. Et comme la majorité des gens, je me sens très concernée par ce qui se retrouve dans mon assiette et celles de ma famille.

Combien de fois entendons-nous cette expression ? Bouger et bien s’alimenter !  Au point de nous culpabiliser de ne pas en faire assez, d’effectuer de mauvais choix alimentaires : la nourriture n’est plus synonyme de plaisir… mais de stress !

Nous sommes inondés d’informations sur l’agriculture, sur nos aliments. Information ou désinformation ? Il y a tant de contradictions. Et tous autant que nous sommes, nous nous interrogeons sur la provenance de nos aliments. Quoi faire, quoi penser ?  Nos guides alimentaires sont-ils devenus désuets ?

On regarde donc l’agriculture avec suspicion.

Paradoxalement, alors qu’une majorité de gens s’inquiète du contenu de leur assiette, près de 800 millions de personnes se désespèrent de voir son assiette vide. Tout cela devient étourdissant. C’est ainsi qu’on en vient à faire les mauvais choix. Il est temps de rassurer les mères de famille, la population.

Et dans toute cette incohérence, nous prenons même notre assiette pour acquise, comme si tout nous tombait du ciel. En sera-t-il de même dans un futur plus ou moins rapproché ? Ça, c’est beaucoup moins certain.

Pourtant, nous ne sommes pas sans savoir que les changements climatiques se font menaçants et qu’il y aura inévitablement des conséquences sur notre agriculture, donc sur notre alimentation. Et c’est sans compter la disparition des terres arables au profit de l’urbanisation.

En tant que société, nous nous devons de prendre conscience de cette réalité pour ainsi poser des gestes concrets pour notre sécurité alimentaire, pour des aliments sains et en quantité, pour un environnement propre. Pour notre agriculture. Pour nous et pour les générations à venir.

03_leo0324

FOCUS SUR L’ESSENTIEL

Nombreux souhaitent contribuer à une alimentation de qualité, s’assurer d’une certaine autonomie alimentaire. On cherche des solutions : on se confectionne un potager, on pratique une agriculture urbaine, une agriculture de collectivités, on s’implique dans des programmes scolaires…

Ce faisant, on s’éloigne de l’essentiel : l’agriculture, les millions d’hectares ensemencés à chaque année. Cette agriculture qui nourrit les milliards d’humains sur Terre à chaque jour.

On parle beaucoup de prévention pour demeurer en santé. Une alimentation bien équilibrée n’est-elle pas le meilleur gage de santé ? Et pour obtenir de bons aliments, ne faut-il pas une agriculture en santé ? Une agriculture réfléchie basée sur la science et le savoir-faire.

Pour ce faire, le monde agricole a besoin de technologies certes, mais il a par-dessus tout besoin de votre support, de votre encouragement. Sans vouloir entretenir ce vieux cliché de l’agriculteur revendicateur, l’agriculture est loin d’être un secteur économique facile.

N’est-ce pas en agriculture que l’on retrouve le plus haut taux de suicide ?

De quoi ne pas être fier ! Encourageons les achats de produits locaux, de proximité. Redonnons à l’agriculture ses lettres de noblesse.

UNE OCCASION DE CÉLÉBRER

De là notre idée de lancer la Journée mondiale de l’agriculture. Une occasion de célébrer tous ceux qui œuvrent en agriculture. Notre agriculture.

Je suis persuadée que nous ne sommes plus à l’heure des bonnes ou mauvaises pratiques agricoles. Est arrivé le moment où nous devons, en tant que citoyen, reconnaître et faire confiance à la science, à la recherche, aux nouvelles technologies et au savoir-faire du monde agricole.

Nous l’avons compris et adopté pour l’être humain. Nous faisons confiance à la science médicale et à toutes ces technologies qui favorisent une vie sereine et confortable. Personne ne voudrait retourner en arrière alors qu’un enfant sur deux mourait à la naissance.

Il doit en être de même pour l’agriculture. La science est au rendez-vous depuis longtemps. Aujourd’hui, l’agriculteur moderne utilise une technologie tellement avancée qu’on en perd son latin : satellites, robots et micro-processeurs font partie de l’arsenal du monde agricole, alors que des armées de scientifiques œuvrent pour une agriculture durable, capable de suffire à la demande sans cesse croissante.

C’est uniquement grâce à tout cela que nous pourrons envisager l’avenir de notre agriculture avec optimisme. Et du même souffle, une assurance alimentaire.

Reviendrait-on à une agriculture d’antan qui, à certaines époques, se voyait ravagée par des maladies des cultures, comme ce fut le cas en Irlande au milieu du XlXe siècle, ce qui provoqua la mort de près d’un million d’humains ? Non !

Il est toutefois très inquiétant de constater qu’on en vienne à poser des gestes rétrogrades, à voter des lois qui vont à l’encontre même d’une logique agronomique. Est-ce par manque de connaissance ou sous influence ?

04_leo0369

UNE PREMIÈRE DANS L’HISTOIRE

Notre objectif chez AGyours est de rassembler toutes les populations du globe dans une même vision, soit celle de nourrir la planète en abondance et en qualité pour tous et ce, tout en protégeant notre environnement. L’agriculture, c’est l’affaire de tous. Nous nous devons de faire un effort collectif et de faire confiance aux véritables acteurs du monde agricole.

La Journée mondiale de l’agriculture que nous lançons ce 11 JUIN 2016 est une première dans l’histoire de l’humanité. Nous souhaitons que cet événement annuel et toutes les célébrations qui s’y rattacheront, auront pour effet de reconnecter les gens à la Terre. Ces vagues successives d’optimisme favoriseront ce sentiment d’appartenance à la Terre. Et rassureront nos jeunes qui en ont tellement besoin!

En tant qu’organisation neutre, nous nous engageons à établir un pont entre l’agriculture et la consommation, entre le producteur agricole et la population.

La vaste expertise en agriculture et en agroalimentaire du Groupe AGyours ainsi que le formidable réseau d’experts qui s’y greffe favorisera l’aiguillage sur la vraie agriculture. Une agriculture réfléchie, basée sur la science et le savoir-faire du monde agricole.

Parce que l’agriculture VOUS appartient !

Je termine en vous présentant cette vidéo-symbole de la Journée mondiale de l’agriculture. Une réalisation AGyours International.



Pour qu’un enfant arrive sur cette terre en santé, nous nous tournons vers la science et le savoir-faire du monde médical. Pour que cet enfant puisse se développer sainement, être en bonne santé, il importe qu’il ait accès à une nourriture provenant d’une agriculture elle aussi en bonne santé. Seule une agriculture réfléchie, basée sur la science et le savoir-faire du monde agricole, peut y répondre adéquatement.

– Nadine Fougeron

05_leo0261

La journée MONDIALE de l'agriculture est une initiative d'AGyours